VELO CLUB CALADOIS
DN2
PRESENTATION VCC 2013
RAIT 2012
Vign_3866_1

Le Président Serge et le DS Anthony n'ont pas pu retenir leurs larmes à l'arrivée.

INTERVIEW DE FRANCIS GENETIER
Vign_038

Francis Genetier ou "Francisco" pour les Caladois a bien voulu répondre à quelques questions du site sur ses impressions depuis sa mutation au sein de la formation beaujolaise.

Site: Dés ton arrivée, de gros espoirs ont été fondés sur toi au vu de tes résultats à Belleville et surtout ton titre de Champion du Rhône Juniors 2010. Les dirigeants du club ne t'ont pas trop mis la pression?

Francis Genetier: "Je n'ai pas ressenti de pression particulière de la part des dirigeants depuis que je suis au VCC. Au contraire, Anthony et Jason ont cherché à me préserver en me faisant débuter en 2ème catégorie l'année dernière et en m’intégrant petit à petit avec l'équipe 1."

Site: L'entente collective se passe-elle bien au sein du groupe DN? Et toi, personnellement, te sens-tu bien?

F.G: "Il y a une bonne ambiance au sein de l'équipe et c'est vraiment appréciable! Le VCC a réussit à garder un esprit familial malgré l'importance de la structure actuelle. Ca nous permet de travailler plus sereinement. Je me sens très bien au milieu de ce groupe."

Site: Es-tu satisfait de la saison que tu effectues pour le moment?

F.G: "Non, la première partie de saison a été mauvaise et loin de mes attentes. Je savais que ma forme n'allait pas être optimale en ce début d'année, mais malgré tout, lorsqu'on fait de la compétition c'est pour être devant et gagner. Or j'ai été à la peine jusqu'au mois de mai. Ça va un peu mieux depuis et la forme va crescendo. J'espère maintenant sauver ma saison durant cet été."

Site: Ca fait déjà deux ans que tu portes le maillot Caladois. Que t'a apporté le club?

F.G: "Je suis au club depuis que je suis passé dans la catégorie espoir. Le VCC m'a fait découvrir le haut niveau amateur tant au niveau des courses que de la structure des clubs labellisés DN. J'ai également un suivi plus poussé au niveau de l'entrainement, puisque Jason me planifie semaine par semaine mes charges d'entrainement. Les coureurs sont très bien encadrés, d'autant que beaucoup de bénévoles nous suivent tout au long de la saison! Nous sommes mis dans les meilleures conditions pour pratiquer notre sport."

Site: Le VCC a réussi à obtenir de beaux vélos Pinarello pour ses coureurs. Comment les trouves-tu?

F.G: "Nous avons la chance d'être la seule équipe française à rouler sur des Pinarello! Ce sont de beaux vélos, qui plus est, aux couleurs du club. Le vélo a un bon rendement pour un coursier tout en étant assez confortable. Il faut ajouter que nous avons également de très bonnes roues carbones Flash Wheel."

Site: Maintenant que tu es libéré de tes obligations scolaires, tu vas pouvoir te consacrer vraiment au vélo, et notamment aux entraînements?

F.G: "Je profite, effectivement, de mes vacances pour me consacrer totalement au vélo. J'ai enfin la possibilité de faire autant d'heures de selle qu'il le faut pour "marcher" en 1ère catégorie. Je suis heureux de pouvoir, de nouveau, faire de belles sorties de "mon" haut beaujolais."

Site: D'ailleurs, on a pu constater un réel changement dans ton comportement au GP de Gleizé. On t'a vu plus compétitif, confiant, fort mentalement et physiquement. Qu'en penses-tu?

F.G: "Ce sont les efforts consentis à l'entrainement depuis la mi-juin qui commencent à payer. Les sensations reviennent bien et je suis déterminé à aller chercher de beaux résultats pour l'équipe. Il faut que ça continue dans cette voix ces prochains jours."

Site: On sait que pour un jeune le vélo fait parti des sports les plus difficiles, puisqu'il demande de multiples sacrifices. Qu'est-ce qui te pousse alors à ne pas baisser les bras? La motivation y doit être pour beaucoup. Et quels conseils as-tu envie de donner aux débutants et à notre section jeune?

F.G: "C'est sûr que la pratique du sport à haut-niveau demande beaucoup de sacrifices, surtout lorsqu'on a une vingtaine d'années et qu'on voit ses copains s'amuser tous les week ends... Mais c'est ce qui fait la beauté de notre sport. Lorsqu'on est déterminé à progresser on parvient à surmonter les contraintes que nous impose le cyclisme. Ce que je peux conseiller aux jeunes, c'est au contraire de ne pas "se prendre la tête", ils auront bien le temps de "faire le métier" plus tard. Il faut simplement veiller à ne pas faire d'excès (en tout genre)."

Site: Notre habituelle question: Le site te paraît-il assez complet? Et quelles améliorations pourrait-on lui apporter?

F.G: "Je vais souvent sur le site du club car je le trouve très complet. On y trouve même maintenant les résultats de la section jeune. C'est vraiment très bien pour que toutes les personnes qui nous suivent puissent avoir nos résultats après chaque course. En guise d'amélioration, il pourrait peut être y avoir de temps en temps un focus sur les nombreux bénévoles qui nous entourent et sur le travail de l'ombre qu'ils font. Ces personnes méritent d'être remerciées car sans elles nous ne pourrions courir."

Site: Pour finir: Que peut-on te souhaiter pour la suite?

F.G: "Je ne vais pas être original. Je souhaite évoluer à un bon niveau pour aider au maximum les leaders de l'équipe maintenant que ma forme le permet. J'espère aussi, à titre personnel, décrocher mon premier bouquet en 1ère catégorie."

Bonne chance pour la fin de la saison!


J.V.
 

UN CHAMPION PARMI LES CALADOIS
Vign_WEB-CYCLISME

 Cette saison est sans nul doute la meilleure de toutes depuis la reprise du club par la famille Barle. Après de splendides victoires notamment sur le RAIT ou au Tour du Beaujolais, un nouveau résultat vient s’ajouter à un palmarès déjà bien garni, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du titre de Champion Rhône-Alpes Elite remporté ce dimanche par Vincent Canard lors d’Arbent-Bourg-Arbent.

Résumé : C’était une course très difficile pour les nombreux participants : longue de 158km, forte de six côtes répertoriées au classement de la montagne, et non épargné par une pluie battante et un vent défavorable. Dés le début de course, l’équipe Caladoise se montre la plus offensive : on retrouve alors Vincent Canard, Frédéric Talpin, Pierre Almeida et Clément Carisey dans une première échappée sortit au km 25 après la première côte de la journée, celle de Corveissiat. Néanmoins, celle-ci ne dure pas longtemps repris par le peloton emmené par la Team Vulco. Cependant, un nouveau groupe de tête voit le jour peu de temps après composé d’une vingtaine de coureurs dont encore quatre de nos gaillards. A Canard, Talpin et Almeida se rajoute Sébastien Hoareau, le sprinter de la maison qui vient se frotter aux grimpeurs dans cette côte de Rignat, km 85. Mais, Almeida et Hoareau vont malheureusement coincer dans la côte de Challes (km 112) à l’instar d’une partie du peloton qui jette les armes face à la dureté des bosses et à un temps désastreux. Pour Vince, peu importe qu’il neige, qu’il pleuve… Le leader Caladois est prêt à tout pour montrer l’étendu de son talent. Il choisit donc ce moment pour commencer un numéro en solitaire aidé par Fred, son capitaine de route, qui contrôle le reste du groupe jusqu’à qu’une crevaison le relègue dans un groupe à l’arrière. On ne compte même plus le nombre de crevaisons du Creusotin, adepte en la matière en cette saison 2012. Tout va donc se jouer dans le final lorsque Betouigt-Suire de Chambéry décide d’attaquer dans la dernière montée, et que seul Vince réussit à rentrer sur lui à 2,5km de l’arrivée, suivi par Mainard du CR4C à 50m derrière. Ils finissent à deux, et c'est Betouigt-Suire qui va lancer le sprint en premier à 300m, mais voilà, c’est sans compter sur un Vincent Canard en pleine confiance qui le passe à 100m de la ligne pour ainsi s’adjuger le scratch ainsi que son tout premier titre. Très belle réussite du natif de Vauxrenard qui devient au fil des compétitions, l’un des tous meilleurs amateurs Français. A noter également les 17ème et 18ème places respectives de Pierre Almeida et de Frédéric Talpin au classement élite, ainsi que la 12ème place d’Audric Janin au classement 2ème catégorie.

Classement Elite :
1 CANARD Vincent V.C. CALADOIS 1 Senior
2 BETOUIGT SUIRE Jauffrey CHAMBERY CYCLISME FORMATION 1 Espoir
3 MAINARD Jerome C.R.4 CHEMINS/ROANNE 1 Senior
4 BESCOND Jeremy V.C. VAULX EN VELIN 1 Espoir
5 BRUN Frédéric BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME 1 Senior
6 PERROT Guillaume E.C. ST ETIENNE - LOIRE 1 Senior
7 CHEVRIER Clément CHAMBERY CYCLISME FORMATION 1 Espoir
8 GIRARD Thomas C.R.4 CHEMINS/ROANNE 1 Senior
9 BOUCHARD Geoffrey V.C. VAULX EN VELIN 1 Espoir
10 DUCULTY Bastien CHAMBERY CYCLISME FORMATION 1 Espoir
11 PASCAL Gregory V.S. ROMANAIS PEAGEOIS 1 Master 1
12 DUMOURIER Florian C.R.4 CHEMINS/ROANNE 1 Espoir
13 TEYCHENNE COUTET Mathieu CHAMBERY CYCLISME FORMATION 1 Senior
14 MENUT David C.R.4 CHEMINS/ROANNE 1 Espoir
15 WELTER Thomas CHAMBERY CYCLISME FORMATION 1 Senior
16 CROUSAZ Adrien BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME 1 Espoir
17 ALMEIDA Pierre V.C. CALADOIS 1 Espoir
18 TALPIN Frédéric V.C. CALADOIS 1 Master 1
19 BRUN Xavier E.C. ST ETIENNE - LOIRE 1 Senior
20 ALBARET Damien CHARVIEU CHAVAGNEUX I.C. 1 Senior 

RAIT 2012 VICTORIEUX DEVANT TOUS LES PROS
Vign_tho_1552

Vendredi : 181.4km Vaulx-Milieu / Montanay 

Après être passé à côté la veille, nos Caladois espèrent se racheter sur cette étape à domicile qui s’avère épuisante à cause des nombreux cols à gravir et de la chaleur ambiante. Le départ est très rapide, mais une échappée de sept coureurs réussit à prendre le large sans trop de difficulté. On y retrouve Angelo Tulik (Europcar), Sébastien Duret (Bretagne-Schuller), André Steensen (Glud & Marstrand), Dmitry Mokrov (Itera Katusha), Gabriel Chavanne (Chambéry Cyclisme Formation), Cristobal Olavarria (EC Saint-Etienne Loire) ainsi que notre leader, Vincent Canard. A l’arrière, c’est Saur-Sojasun qui emmène le peloton, accompagné de Cofidis en deuxième rideau. Arrivés au col du Parasoir, ils ne sont plus que trois en tête : Canard, Duret et Tulik. L’écart descend la barre des deux minutes. A 63 km de la fin, Berthou de Bretagne-Schuller rentre sur eux. La situation va alors très vite se décanter lorsque Vince et Eric Berthou se retrouvent à deux dans le col de Saint-Bonnet. A son passage dans Denicé, le natif de Vauxrenard est ovationné par les supporters, partenaires et licenciés du club, rassemblés ici pour l’occasion. Néanmoins, dans la cote de Pommiers, le Caladois puis Berthou sont rattrapés par un peloton décidé à jouer la victoire au sprint. Coup de théâtre ! Frédéric Talpin, nouveau capitaine de route du Caladois, s’extirpe à 10km de l’arrivée en solitaire avec vent de face. Le coureur redouble de force dans le final et l’emporte avec plus de 30s d’avance sur ses adversaires dans la fameuse côte de Montanay qui rappellera surement de bons souvenirs à Serge Barle. En effet, le jour de la naissance de son fils, Anthony, il s’était imposé à Neuville-sur-Saône avec cette côte à monter douze fois. Vince, quant-à-lui, avait profité de ses 150km d’échappée pour s’offrir tous les GPM et endosse donc le maillot du meilleur grimpeur. Le VCC ne pouvait pas rêver d’un meilleur scénario ! Victoire mémorable pour le petit Poucet ! 

Frédéric Talpin, Vincent Canard et Anthony Barle ont eu la gentillesse de répondre au questions du site au soir de cette victoire historique pour le VCC.

Site: Tout d'abord, tes impressions sur ce début de Tour? On sait que tu n'as jamais pu y participer avec le Creusot.

Frédéric Talpin: "C'est vrai que je venais en totale découverte sur ce Tour, mais j'avais envie de bien faire puisque c'est une course importante pour le club. Après, je ne m'attendais pas à réaliser une telle performance."

Site: On connaissait tes talents en tant que cycliste accompli. Pourtant, il est vrai que cette victoire a surpris tout le monde. Comment l'as-tu vécue?

F.T: "Vincent a fait un festival devant pendant les trois quarts de la course. Et moi aussi, j'étais revanchard de l'étape de la veille et j'avais donc à coeur de montrer le maillot caladois en terre beaujolaise. Je ne me sentais pas entamé physiquement même si le vent défavorable ne prêtait pas une sortie en solitaire. De toute façon, je n'avais rien à perdre."

Site: Tu apportes une première victoire chez les pros au VCC, cela doit te réjouir surtout que c'était l'étape à ne pas manquer aujourd'hui puisqu'elle était à domicile?

F.T: "Oui forcément, cela me réjouit davantage. D'autant plus que dans la dernière ascension, j'ai pensé à Anthony ainsi qu'à tout les gens qui respectent la course et qui seraient fiers de voir un coureur de Villefranche s'imposer au nez et à la barbe des pros. C'est ce qui m'a fait tenir."

Site: Quels sont tes prochains objectifs sur ce Rhône-Alpes Isère Tour?

F.T: "Déja, ce serait bien de passer le col de l'Oeillon Puis ensuite, je voudrais aller chercher une place au général et, dans le meilleur des cas, être dans le top 10 sinon dans le top 20."

Site: Comment trouves-tu le reste de l'équipe pour le moment? Ton avis de capitaine de route nous intéresse.

F.T: "L'équipe se comporte bien. Sébastien Hoareau est dans une excellente forme; Vincent, toujours présent, va à coups de force et de courage faire de belles choses. Benjamin et Anthony, quant-à-eux, accusent le coup du début de saison mais sont encore bien physiquement; et Sébastien Ivars revient en forme petit à petit. Depuis le début de saison, l'état de forme des coureurs tournent. On a une équipe compétitive tous les weekends."
 
Site: Alors Vincent, pas trop fatigué après ces 150km d'échappée?

Vincent Canard: "Si un peu. C'est une belle journée donc on oublie la fatigue accumulée. D'ailleurs, hier, j'étais plus épuisé du fait qu'on soit passé à côté. C'était assez dur moralement. Maintenant, il faut penser à demain et à la suite des évènements."

Site: Tu as du être ravi de voir autant de supporters Caladois sur les routes?

V.C: "C'était super sympa de se faire encourager plus de la moitié de l'étape. Je veux les remercier pour cela, en plus ils sont vraiment venus très nombreux: ça fait plaisir."

Site: Hier, on te sentait pas très en forme. Et aujourd'hui, tu nous fais ce grand numéro. Anthony voulait-il te préserver?

V.C: "Non, du tout. J'étais pas bien et à fond toute la course. Je pense que la première chaleur m'a fait du mal. Mais bon c'est le vélo, on peut pas tout contrôler."

Site: Toi qui connaît le club depuis sa reprise par la famille Barle, aurais-tu imaginé qu'il serait à un tel niveau il y a six ans de cela?

V.C: Non. On a déjà pu constater que cette année le niveau global a augmenté. Néanmoins, je ne pensais pas qu'on pouvait gagner une étape du R.A.I.T. Mais en même temps avec un coureur surprenant comme Fred, on pouvait s'attendre à tout. "

Site: Tu prends le maillot du meilleur grimpeur, ça doit être une belle satisfaction?

V.C: "Oui, c'est sur même si ce n'était pas prévu. Je passais pas trop mal les bosses donc j'ai tenté ma chance. C'était une manière de ne pas rentrer les mains vides."
  
Site: On savait que de gros espoirs étaient fondés sur l'équipe pour cette deuxième étape. Et on peut dire que vous avez mis le paquet en remportant cette magnifique victoire ainsi que le maillot de la montagne ?

Anthony Barle (DS): "Je pense que d'avoir reconnu l'étape nous a beaucoup aidé. En tout cas, l'équipe a réalisé un grand numéro. C'est exceptionnel de gagner à ce niveau là. Donc je suis très content pour Fred et Vince qui a passé le beaujolais en tête. C'est un grand moment pour le club."

Site: D'ailleurs, on t'a senti très ému à la fin de la course?

A.B: J'ai pleuré. C'est très émouvant quand c'est ton équipe qui gagne un gros morceau. Je repense où en était le club il y a six ans, on revient de loin. Je tiens à remercier Rudy qui a ouvert le renouveau du VCC. la passion, l'entraînement, on finit par payer. En plus, on m'a pas mal critiquer au départ en disant que je grillais les étapes en inscrivant mes coureurs sur de trop grandes courses, mais c'est comme ça qu'on arrive à marcher au final."

Site: Les sponsors doivent-être contents?

A.B: "Il y avait un regroupement important à Denicé cette après-midi où de multiples sponsors étaient présents. Ils sont donc pu participer à l'euphorie générale. la réussite du club, c'est grâce à eux. Cependant, il y a tous les autres: staff, supporters... C'est une superbe aventure qu'on vit ensemble. On croît à nos rêves et on mise beaucoup sur la section jeune en espérant montrer l'exemple afin d' inciter d'autres coureurs à rejoindre la formation."

Site: Quelques mots à dire à tous les Caladois présents sur le bord de la route ce vendredi?

A.B: "Cela fait chaud au coeur de constater un tel engouement. Par exemple, Vincent a été encouragé tout au long de la journée. En plus, on sent que les gens ont été surpris de nous voir à ce niveau là. je connais mes garçons, mais cela prouve que le VCC devient un grand club du Beaujolais, et même de la région. Tout ce qu'on espère, c'est encore et toujours donner de la joie aux supporters."

Site: On remarque que le club a passée un palier cette saison. Comment peux-tu l'expliquer?

A.B: "L'équipe est plus homogène, soudée et collective que l'an passé avec de nouvelles recrues qui viennent renforcer le groupe. De plus, on a de vrais coureurs qui n'ont pas peur de suivre mes délires comme attaquer au sein des pros. On a peut-être le plus petit budget du Tour, mais on a pas peur de rivaliser avec de grosses équipes françaises et étrangères. Notre objectif, c'est de continuer notre progression pour bien marcher dans les années futures."
 
J.V.
 

INTERVIEW DE FREDERIC TALPIN
Vign_frederic_talpin
Frédéric Talpin fait parti des nouvelles recrues talentueuses que compte désormais dans ses rangs le Caladois. Avec trois belles victoires d'étapes l'an passé au Circuit de Saône et Loire, au Tour du Jura, à la Tryptique de la Vallée de l'Ance et de multiples autres résultats dans le top 5, il est inévitablement l'un des leaders pour cette saison 2012. Il a donc bien voulu se prêter au jeu des questions-réponses pour la plus grande joie des supporters.

Site: On sait que tu as commencé le vélo assez tard. Comment en es-tu arrivé à ce sport? Et qu'est-ce qui te plaît dans cette discipline?

Frédéric Talpin: "J'ai toujours plus ou moins fait du vélo: mes parents pratiquent ce sport et j’ai débuté en roulant avec eux. En revanche, la compétition ne m’intéressait pas plus que ça et j’ai commencé les courses en FSGT alors que j’avais déjà 19 ans. S’en est suivi une progression lente mais constante qui m’a mené jusqu’à Villefranche."

Site: Tu as dû avoir pas mal de propositions intéressantes de la part d'autres clubs vu l’expérience accumulée ces dernières années. Alors pourquoi avoir préféré le projet sportif du VCC?

F.T: "J'ai étudié les différentes propositions que j'avais, comparé les avantages et les inconvénients, mais dès le départ le Vélo Club Caladois est le seul club dans lequel je me projetai. Je connaissais quelques dirigeants et plusieurs coureurs, et pour l'intégralité j'avais soit de la sympathie soit de bons échos. Étant la dernière recrue du club, je connaissais les néo-caladois pour 2012 et j'avais la même bonne opinion les concernant. En plus, du côté humain, la structure qu'est le Vélo Club Caladois (par ses dirigeants, bénévoles, programme de course) correspondait à mon attente."

Site: Quelles sont tes premières impressions sur le début de saison avec tes nouvelles couleurs?

F.T: "La première course cela m'a fait bizarre de courir pour la première fois avec un autre maillot que celui du Creusot. Mais rapidement un nouveau groupe s’est créé dans lequel je me sens bien. Nous avons une bonne équipe et même si notre début de saison n’est pas exceptionnel, nous allons faire de belles choses."

Site: Tu reviens d'une grippe sévère qui t'a empêché de courir notamment au GP Serra-Delorme Commune de Liergues. Comment te sens-tu à présent?

F.T: "La forme est ascendante. Je suis d'un naturel confiant, donc je m'entraîne sérieusement et ça va aller. Personnellement, je sais rester patient et que le travail fini par payer, mais c'est plus pour le club et notre équipe qu'il me tarde de retrouver mon niveau pour pouvoir apporter bien plus que je ne le fais actuellement."

Site: Cette année, tu te vois attribuer le rôle de capitaine de route par Anthony Barle, le manager sportif du club. A ton avis, que peux-tu apporter aux espoirs qui composent la moitié de l'équipe?

F.T: "Sur le terrain, ce rôle, je le partage avec les autres coureurs expérimentés comme Vincent et Sébastien. J’espère simplement être là pour eux sur et en dehors du vélo. Une saison n’est pas toujours facile à gérer. Il y a des blessures, des hauts et des bas."

Site: Quels sont tes objectifs pour les prochains mois de compétition? Et quelles courses affectionnes-tu tout particulièrement?

F.T: "Jusqu'à présent j'ai beaucoup repoussé mes objectifs pour cause de maladie ou de printemps qui n’arrive pas. Je cible quand même les tours du Chablais, Rhône-Alpes et Beaujolais qui sont de belles courses. Sachant que ma préférence se porte sur les courses par étapes au profil escarpé."

Site: On sent que cette saison les dirigeants se sont encore plus investis au niveau de la recherche de matériel et d'équipement qualifiés. Par exemple, c'est le cas des vélo de la prestigieuse marque Pinarello ou encore des nombreux habits dont bénéficient les coureurs. Qu'en penses-tu?

F.T: "Les dirigeants ont fait un très bon travail hivernal, ils ont encore innové par rapport à l’année dernière. Que se soit en course ou non, nous avons du matériel de qualité et performant à notre disposition."

Site: Chaque coureur s'est vu attribuer un filleul soit minime soit cadet en début de saison afin de le "coacher". Quelques mots à dire sur cette initiative?

F.T: "Je trouve que c’est une excellente idée. En plus de faire profiter de notre expérience au plus jeunes, cela crée un lien entre les différentes catégories."

Site: Un petit mot sur l'encadrement?

F.T: "Je suis agréablement surpris, le club dispose de nombreux encadrants tous très compétents. Ce qui permet de ne pas tirer sur les mêmes tous les weekends. Nous sommes entourés les jours de course par des personnes motivés pour nous mettre dans les meilleures conditions pour réaliser de bons résultats. Et de plus, on s’amuse bien."

Site: Question un peu indiscrète... Pourquoi ne te rases-tu jamais la barbe? C'est ton porte-bonheur?

F.T: "Non, c’est simplement mon côté homme des cavernes."

Site: Pour finir, comment trouves-tu notre site internet? Et as-tu des suggestions à faire pour en améliorer le
contenu?

F.T: "Je le consulte très régulièrement, je me tiens au courant des résultats d’un peu toutes les catégories. J’utilise beaucoup le trombinoscope comme j’ai parfois du mal à retenir les noms qui vont avec les visages, ça me dépanne bien."

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le blog de Fred Talpin: frederictalpin.eklablog.com 


                                                                                                                                 J.V

INTERVIEW DE SYLVAIN GEORGES
Vign_sylvain_georges
Sylvain Georges, coureur professionnel et récent licencié du Caladois, revient pour nous sur son parcours méritant: de ses débuts à sa signature chez Ag2r La Mondiale.

Site : Peux-tu nous rappeler ton parcours jusqu’à présent ainsi que ton palmarès ?

Sylvain Georges : « J'ai commencé par le BMX à l'âge de 12 ans conjointement avec le karaté. J'ai fait du BMX jusqu'à 16 ans suite à une grosse blessure à l'épaule. Puis Je me suis mis au VTT. Un jour je vais à une course VTT sans entraînement et je la gagne : on peut dire que c'est comme ça que je suis venu au vélo. Je suis resté 3 ans en UFOLEP dans le club de Condat en Combrailles. A 19 ans, je rentre au pôle espoir du Limousin ainsi que dans le club de Mainsat dans la Creuse. Je me mets donc plus à la route, les résultats viennent rapidement. A 23 ans, j'intègre l'équipe pro A Style basée à Chypre. Après bien des galères, je décide de partir en août. C'est alors que le Creusot m'accueille pour 2 ans. L'année dernière, j'intègre BigMat Auber 93 et cette année Ag2r La Mondiale. »

Retrouvez le palmarès de Sylvain sur : http://wiki.directvelo.com/index.php/Sylvain_Georges

Site : Comment t’es venu cette passion pour le vélo ? A quel âge ?

S.G : « Ma passion est venue tard, vers 20 ans je pense. J'aime le vélo mais j'ai tant d'autres passions que j'ai la chance de ne pas penser qu'à ça. »

Site : Quelle est pour toi ta plus belle victoire, en espérant bien sur te voir glaner d’autres bouquets prochainement ?

S.G : « Ma plus belle victoire reste Plumelec qui est la mecque du vélo en France. Gagner là-bas reste mythique. »

Site : On a appris, il y a peu de temps, que ton ancienne équipe, le Creusot Cyclisme, allait malheureusement disparaître en division nationale. Veux-tu dire quelques mots ?

S.G : « Le Creusot est la structure qui m'a permis de me relancer. Ils se sont donnés à fond, même si je pense que j'ai apporté beaucoup au club avec FRED Finot et JC Peraud. C'est dommage pour toute l'équipe de bénévoles et d'employés de la structure. Je connais bien le Président et je sais que ça va revenir vite. C'est un mauvais passage, mais comme on dit : après la pluie, vient le beau temps. »

Site : Tu as choisi de prendre ta licence au VCC cette saison, qu’est-ce qui te plaît dans ce club ?

S.G : « Cela fait 3 ans que je connais la famille Barle. Je m'entends très bien avec eux et l'ambiance qu'ils dégagent me plait. Nous partageons beaucoup de choses sur le vélo mais aussi en dehors et je pense que c'est ce qui a permis que nous nous apprécions (enfin pour ma part). »

Site : Etant présent le soir de l’inauguration du siège, comment trouves-tu la structure gentiment mise à la disposition du Caladois par Mr Plattard, partenaire du club ?

S.G : « C'est une structure merveilleuse et ils ont de la chance d'avoir des partenaires de cette envergure pour encadrer le club. C'est un bel outil de travail qui permet à des jeunes de progresser et d'évoluer. Les partenaires l'ont très bien compris et c'est tout à leur honneur. Maintenant, l'équipe qui encadre les jeunes est motivée et a envie de se battre pour gagner des courses. Je peux dire que c'est la meilleure chose dont peut rêver un club cycliste: l'encadrement et les partenaires. »

Site : Grâce à une saison remarquable et de très belles victoires comme le Rhône-Alpes Isère Tour et le GP de Plumelec, tu as eu la chance de signer un contrat de deux ans avec l’équipe Pro Tour Ag2r La Mondiale. Penses-tu avoir la chance de faire le Tour de France en juillet ?

S.G : « Je ne pense pas faire le Tour en juillet. Ce n'est pas grave, je ne m'étais pas fixé cet objectif vu que je suis nouveau dans l'équipe. Le Tour fait rêver ! Mais en étant en phase avec la réalité, je sais que ce ne sera pas possible cette année. A moi de montrer mes capacités tout au long des courses pour avoir mon billet pour d'autres grands tours. »

Site : Et du coup, quels sont tes objectifs pour la saison 2012 ?

S.G : « 2012 sera un nouvel échelon dans ma carrière avec les courses World Tour. Concernant mes objectifs : marquer le plus de points sur les courses sera un beau challenge. J'aimerais bien en gagner une ou deux. Pour le moment, je ne sais pas trop où … »

Site : On sait également que la lutte contre la mucoviscidose te tient très à cœur et que tu as récemment organisé un Rallye afin de récolter des dons. Pourquoi cette maladie, en particulier, plutôt qu’une autre ?

S.G : « Bigmat Auber 93 est parrain de l'association et donc j’ai trouvé totalement légitime d'organiser une manifestation pour cette cause. »

Site : Pour finir, as-tu un conseil à donner aux jeunes coureurs au vu de ton expérience passée?

S.G : « Un conseil? Le travail. Sans travail, on ne peut avoir la condition dans le vélo. Donc un jeune qui roule, qui est sérieux arrivera forcément à des résultats. »

Merci Sylvain, le Vélo Club Caladois te souhaite une très bonne année riche en succès!

                                                                                                                                                                                   J.V.
LA PAROLES AUX SPONSORS
Vign_inauguration_velo_club_caladois_112
Messieurs Delorme et Plattard, deux de nos principaux sponsors, présents à la journée des partenaires ce dimanche, ont eu la gentillesse de consacrer de leur temps au site internet afin de revenir sur la saison.


Site: Comment vous est venue l'idée de mettre votre demeure à la disposition du club? Et que pensez-vous de son aménagement?

J Plattard: " Cela faisait plusieurs années que la famille Barle voulait avoir un haut-lieu pour les cyclistes, les partenaires, les sympathisants... Mais j'avais déjà un locataire. Après en avoir parlé un dimanche, l'idée a fait son chemin pour ainsi aboutir.
Je trouve que l'aménagement est très bien et il permet à cette maison de revivre."

Site: Suivez-vous régulièrement le club? Et si oui, êtes-vous satisfait des résultats ramenés par les coureurs tout au long de la saison?

J Plattard: "Les résultats ont été encore remarquables cette saison dus à un travail de fond approfondi. J'ai rarement vu une structure aussi bien faite avec si peu de moyens. Les coureurs de par leurs résultats, instaurent une base solide pour le club, ce qui rend l'équipe encore plus forte."

O Delorme: "Oui régulièrement, il y a eu de très bons résultats. L'équipe progresse de plus en plus grâce à des coureurs de qualité mélangeant jeunes et plus anciens, ce qui créé une bonne cohésion."

Site: Pourquoi sponsoriser ce club plutôt qu'un autre? Et de votre avis personnel, quelle est la qualité première du VCC?

J Plattard: "J'ai commencé le vélo par égoïsme après avoir arrêté de fumer. C'était le seul sport que je pouvais encore pratiquer. (Rires) Puis j'ai rencontré les familles Barle et Bonnefond qui m'ont fait découvrir les valeurs du cyclisme. J'ai trouvé que le club avait un vrai projet et c'est ce qui m'a attiré."

Site: Comment trouvez-vous cette journée des partenaires, certes gâchée par la pluie?

J Plattard: "Comme toujours, très bien organisée. C'est conviviale, sérieux, on s'y sent tout simplement bien."

O Delorme: " Très sympathique. La famille Barle favorise toujours le contact. Ce sont les premiers à rendre l'effort fourni par les partenaires."

Site: Est-ce que le site internet du club vous plaît?

J Plattard: "Pour tout vous dire, j'y vais rarement. Mais le peu que j'ai vu était très bien fait."

Site: Avant le VCC, étiez-vous déjà intéressé par le cyclisme?

O Delorme: "Jamais, c'est la famille Barle qui m'a fait découvrir le vélo que je pratique maintenant."

Site: L'image que dégage le club est importante pour vous puisque vous essayez toujours de prêter de belles voitures, comme l'Audi A6 la saison prochaine?

O Delorme: " Quand je le peux, j'essaie au maximum d'aider les associations sportives et qui plus est leurs fournir des équipements de qualité." 
 


                                                                                                                                                                                                                  J.V.

INTERVIEW DE SEBASTIEN IVARS
Vign_img_6285
Sébastien Ivars a eu la gentillesse de répondre aux questions du site afin de revenir sur son parcours après une saison passée au club et en savoir davantage sur l’ex Champion de France juniors 2005.


Site : Quelles sont tes impressions sur cette première saison au sein du Vélo Club Caladois ?

Seb : « Cette saison aura été en demi teinte sur le plan sportif. Heureusement que cette deuxième partie est meilleure. Sur le plan collectif, mon intégration s’est faite facilement et je me sens bien dans ce groupe. »

Site : Le début de saison n’a pas été facile pour toi à cause de quelques soucis physiques. Et depuis ce début août tu enchaînes les bons résultats, ça doit te remonter le moral ?

Seb : « Oui, en effet, le moral et la confiance reviennent. Je n'ai pas vécu des supers moments dans cette première partie de saison en enchainant pas mal de petits pépins qui m’ont handicapé autant sur le plan physique que mental. Ca n'a pas été facile mais je me suis accroché. Ma fiancée, ma famille ainsi que toute la famille Barle et le staff ont toujours continué à croire en moi et je les en remercie. »

Site : Quel est ton objectif de fin de saison ? En espérant, bien évidemment, une victoire très prochainement.

Seb : « Mes objectifs sont le Tour du Pilat ce weekend ainsi que les 4 jours des As, car ce sont des courses à étapes que j'apprécie tout particulièrement. Gagner là-bas serait fabuleux pour moi et ce serait également une sorte de remerciement envers mon directeur sportif, Anthony Barle, qui a su m’accorder sa confiance tout au long de l’année. »

Site : Au vu des années passées, l’équipe 2011 paraît plus forte surtout avec les victoires au Prix Serra-Delorme et au Tour du Beaujolais. De ton avis personnel, l’entente collective est-elle un facteur de cette réussite ?

Seb : « J'ai vu le club partir de presque rien et évoluer en un rien de temps... Je crois que le club a réalisé pour le moment sa plus belle saison. L'équipe cette année a été très forte et a pesé sur la course grâce à son sens du collectif. Nous avons réussi à battre des équipes DN1 sur certaines courses, ce qui n'était pas le cas lorsque l'équipe a démarré il y a quatre ou cinq ans. Donc je pense sincèrement que le VCC a eu la plus grosse progression en région Rhône-Alpes. »

Site : La fédération a voulu faire des Coupes de France des sortes de Championnats avec un système de montée-descente, trouves-tu qu’il y a une grande différence entre les clubs de DN1 et ceux de DN2 comme le VCC ?

Seb : « Je ne trouve pas qu’il y ait une grande différence entre les clubs de première et deuxième divisions, puisqu’il y a déjà de très belles courses à gagner dans notre calendrier.
Je tire aussi mon chapeau au grand monsieur qu’est Serge Barle, notre président, qui se démène afin qu'on soit invité sur les plus belles épreuves cyclistes et qui nous donne la chance de nous exprimer en permanence.

Site : Que penses-tu de la nouvelle structure mise à la disposition du club grâce à notre partenaire, Mr Jacques Plattard ?

Seb : « Je trouve que ce nouveau club house prêté par Mr Plattard est juste superbe! Pas beaucoup d’équipes amateurs françaises ont la chance d’en avoir un comme celui-ci. Donc je tiens à remercier Mr Plattard et tous les autres sponsors du club pour leur investissement, car nous ne serions pas là sans eux. »

Site : Un petit mot sur l’encadrement ?

Seb : « L'encadrement est génial et je suis très admiratif envers eux. Ce sont des gens passionnés et bénévoles, ce qui n’est pas le cas pour une majorité d’équipes. En plus, tout le monde sait ce qu'il y a à faire : Anthony les brieffe comme chez les pros. On ne manque de rien, on est des enfants gâtés ! (Rires) »

Site : Beaucoup de coureurs se sont vus attribuer un surnom, on sait que le tien est « Marcassin », d’où provient-il ?

Seb : « Il provient tout simplement du jour où je leur ai raconté que j'avais croisé en voiture une famille de marcassins qui traversait la route. (Rires) »

Site : Question un peu délicate. Comptes-tu rester au VCC la saison prochaine et as-tu été récemment contacté par d’autres clubs amateurs ?

Seb : « Oui je compte bien rester au club l'année prochaine et je n’ai pas eu d’autres contacts pour le moment. »

Site : Pour finir, comment trouves-tu notre site internet ?

Seb : « Le site internet du club est très bien fait, d'ailleurs j’entends beaucoup de gens dire qu’il est remarquable... »
DES CALADOIS MAGIQUES AU CHAMPIONNAT DE FRANCE
Vign_img_3197
Le VCC peut être fier de ces deux Caladois, Vincent Canard et Blaise Sonnery, présents au Championnat de France Amateur se déroulant à Boulogne-sur-Mer ce samedi 27 juin. En effet, à la grande surprise de tous et pour le plus grand bonheur de nos supporters, ils ont réalisé un grand numéro en mettant à mal les grands favoris au titre. Ainsi, ils s'adjugent la 5ème et 6ème place et auraient mérités plus au vu de leurs efforts acharnés tout au long de la course.
Tout commence réellement au km 15 pour les Caladois lorsque Vince se retrouve dans une échappée de 8 au côté de l'ex pro Samuel Plouhinec du Véranda Rideau Sarthe. Celle-ci fonctionnera très bien jusqu'au km 70, où un contre de 12 unités dont Blaise revient sur la tête de course. Vient alors au km 90 l'exploit de la journée pour nos deux Rhônalpins qui partent en duo pendant une vingtaine de kilomètres et ainsi dynamisent la course. Un duo de choc qui avait déjà fait ses preuves au Tour du Beaujolais quand Vince avait laissé la gagne à son compatriote par soucis de fairplay après que ce dernier eut crevé, ou encore au GP Serra Delorme Commune de Liergues en début mars remporté par Vincent avec l'aide précieuse de Blaise. Seulement c’est sans compter sur des favoris qui en n’ont décidé autrement et reviennent au km 110 à trois sur nos deux Caladois qui n’ont pas démérités jusque là. Deux d’entre eux, Bichot et Plouhinec (Véranda Rideau Sarthe) s’envolent pour ne plus jamais être revus. Derrière, un contre se forme en compagnie de Blaise et Vince au km 130. Les sept coureurs arriverent au km 165 dans la dernière difficulté de la journée, une pente à 15% mais nos Caladois ne peuvent aller chercher la 3ème place par manque de ressources physiques et finissent respectivement 5e et 6e. A grand bravo à eux, deux Caladois dans le top 10 du jamais vu !
Décidemment, l’équipe Véranda Rideau Sarthe a tout gagné avec le titre de Champion de France Amateur de Bichot et la belle 2ème place de Plouhinec.

Classement

1 Freddy BICHOT VERANDA RIDEAU SARTHE les 164,4 km en 04h14'57''(moy. 38,690 km/h)
2 Samuel PLOUHINEC VERANDA RIDEAU SARTHE 00:00:00
3 Matthieu CONVERSET AVC AIX EN PROVENCE 00:00:57
4 Emilien VIENNET CLUB CYCLISTE ETUPES LE DOUBS 00:01:01
5 Blaise SONNERY RHONE-ALPES 00:01:02
6 Vincent CANARD RHONE-ALPES 00:01:04
7 Romain DELALOT CC NOGENT SUR OISE 00:01:05
8 Warren BARGUIL BRETAGNE 00:01:06
9 Yann GUYOT ILE DE FRANCE 00:01:37
10 Etienne TORTELIER SOJASUN ESPOIR - ACNC 00:01:40
11 Damien LE FUSTEC TOP 16 CYCLISME 00:01:45
12 Yannick MARTINEZ BOURGOGNE 00:01:48
13 Fabien SCHMIDT UC NANTES ATLANTIQUE 00:03:20
14 Pierre Luc PERICHON SCO DIJON 00:03:25
15 Marc FLAVIEN ESPOIR CYCLISTE ST ETIENNE LOIRE 00:04:21
16 Antony TEVENOT GUIDON CHALETTOIS 00:05:33
17 Guillaume BONNET VC VAULX EN VELIN 00:05:38
18 François LAMIRAUD CR4C ROANNE 00:05:40
19 Sébastien GREDY SCO DIJON 00:05:45
20 Fabien SIDANER BREST IROISE CYCLISME 2000 00:05:53
UN TOUR DU BEAUJOLAIS D'UN TRES GRAND CRU
Vign_img_6861
Le Tour du Beaujolais 2011 sera à jamais gravé dans les mémoires de tous les amoureux du cyclisme et de la région qu’ils soient caladois ou non. Un soleil flamboyant, un paysage à couper le souffle et surtout une victoire fantastique du VCC qui continu à impressionner cette saison. Après que Vincent Canard ait remporté le Prix Serra-Delorme, c’est au tour de Blaise Sonnery de glaner son premier bouquet sous le maillot caladois.

Comme l’avait dit Anthony Barle (DS caladois) qui avait annoncé la couleur quelques jours avant le départ de cette épreuve élite : « C’est notre course, on se doit de la gagner. »

1ère étape :

Objectif : Dynamiter l’étape puisque celle-ci est courte.

Dés les premiers kilomètres, nos caladois se montrent offensifs notamment avec Sébastien Hoareau qui marque des points pour le maillot vert puis Vincent Canard qui apporte des solutions rapides et ainsi permet de décanter la course. A Ville-sur-Jarnioux, une échappée de 30 coureurs prend le large pour ne plus jamais être revue. La bonne nouvelle, c’est que 5 caladois sur six sont présents à l’avant (Sébastien Ivars, Vincent Canard, Blaise Sonnery, Fabien Alazard et Hervé Poudevigne), seul Sébastien Hoareau reste dans le peloton. Les coureurs ne sont pas au bout de leur peine en ayant affaire au Canard des grands jours, qui ne se prive pas de faire le show en posant une attaque avant le Bois d’Oingt. Toutefois, Blaise réussit à suivre un contre qui rejoint Vince : ils sont dorénavant 6 à basculer sur St Laurent, dont nos 2 caladois, Benoît Luminet du CR4C, Pierre Luc Perrichon du SCO Dijon, Thomas Girard de Chambéry C.F. et Jérémy Bescond du Team Vulco Vaulx-en-Velin. Sur le circuit final, à deux tours de l’arrivée, Blaise décide d’attaquer et de s’échapper en solitaire. Vince contrôle l’arrière en contrant Perrichon et s’envole lui aussi. Malchanceux, Blaise crève de la roue arrière et se voit rejoint par son coéquipier à 3kms du final. On a alors à faire à un fabuleux esprit d’équipe lorsque l’ex pro crève de nouveau, mais cette fois-ci à l’avant, puisque Vince lui laisse la victoire en faisant preuve d’un grand fair-play. Ils prennent ainsi la 1ère et 2ème place du général en endossant le maillot jaune pour Blaise, celui du combiné pour Vincent et celui du meilleur sprinter pour Sébastien Hoareau. A noter également, la 12ème place de Fabien Alazard sur l'étape, ainsi que le superbe travail d’équipe à l’arrière des autres caladois pour maintenir l’écart des fuyards avec le peloton.

2ème étape :

Objectif : Laisser une échappée sortir avec un caladois.

L’objectif est parfaitement réalisé puisque Seb Ivars se retrouve dans une échappée où il ne roule pas tandis que le reste de l’équipe contrôle le peloton. A 5kms de la ligne d’arrivée, Sébastien tente sa chance en s’échappant en solitaire mais, malheureusement, se fait reprendre à la flamme rouge. Il prend cependant une très belle 8ème place. Les caladois conservent le maillot jaune et le maillot du combiné.


3ème étape :

Objectif : Lancer une échappée soit avec Vincent Canard soit avec Sébastien Ivars.

Là aussi la tactique mis en place par Anthony est respectée à la lettre puisque Vince se retrouve dans une échappée qui va rapidement creuser l’écart jusqu’à un maximum d’1min 40. A l’arrière, les grosses équipes tels que le SCO Dijon, Vaulx-en-Velin ou encore St-Etienne sont obligés de rouler et ainsi laisse au repos les caladois qui ont juste à prendre les roues des autres coureurs. Néanmoins, après la bosse de Pruzilly, l’échappée se fait rattrapée. Ce qui ne plaît pas au VCC qui décide de prendre la course en main en faisant rouler ses coureurs devant le peloton pendant 50 kms. Les caladois emmenés par le capitaine Hervé Poudevigne vont, dés l’heure, fournir de gros efforts pour leurs leaders, avec un Fabien Alazard impérial dans la dernière difficulté qui accompagnera Blaise et Vincent jusqu’à 1km 500 de l’arrivée. Ils prennent respectivement les 11ème et 15ème places. C’est une très belle performance par équipe qui va permettre au VCC de conquérir définitivement le maillot jaune (Blaise Sonnery) et le maillot à pois (Vincent Canard) et de se classer en première position du classement par équipes. Félicitation à tous !

Le directeur sportif du Caladois a voulu réagir : « Je suis très fier de ce qu’on a accompli ce weekend mais aussi sur la saison globalement. Je tiens à féliciter mes coureurs pour leur mental d’acier et leur sens du collectif et j’espère qu’on gagnera encore d’autres courses. »

Classement général final :

1 3 2469034339 SONNERY Blaise V.C. Caladois Rha 1 6:40:09 moy. 41,64
2 1 2469034178 CANARD Vincent V.C. Caladois Rha 1 6:40:09 moy. 41,64
3 11 2469059380 BESCOND Jérémy Team Vulco Vaulx en Velin Rha 1 E2 6:40:17 0:00:08
4 43 2442015038 LUMINET Benoît CR4C Roanne Rha 1 6:40:17 0:00:08
5 26 0521085256 PERICHON Pierre Luc S.C.O. Dijon Bou 1 6:40:50 0:00:41
6 35 2473009037 PIJOURLET Jules Chambéry C.F. Rha 1 E2 6:42:06 0:01:57
7 73 2401005035 CHEVALIER Pierre Bourg en Bresse A.C. Rha 1 6:42:06 0:01:57
8 123 2469059410 GAGLIARDI Axel Sélection Rhône Espoirs Rha 1 E3 6:42:06 0:01:57
9 15 2469059417 LINDSAY Sam Team Vulco Vaulx en Velin Rha 1 E2 6:42:34 0:02:25
10 44 2442015307 MAINARD Jérôme CR4C Roanne Rha 1 6:42:35 0:02:26
11 2 2469034332 ALAZARD Fabien V.C. Caladois Rha 1 6:42:44 0:02:35
12 16 2469059356 BOURLOT Pierre Team Vulco Vaulx en Velin Rha 1 6:43:19 0:03:10
13 41 2442015454 BRUNET Aymeric CR4C Roanne Rha 1 6:43:24 0:03:15
14 33 2473009055 LAPALUS Aurélien Chambéry C.F. Rha 2 E1 6:43:28 0:03:19
15 65 2442005392 POULARD Morgan E.C. St Etienne Loire Rha 1 E4 6:43:28 0:03:19
16 76 2401005208 SAINZ Bertrand Bourg en Bresse A.C. Rha 2 6:43:33 0:03:24
17 52 2438022298 CIGOLOTTI Damien Charvieu Chavagneux I.C. Rha 1 6:44:02 0:03:53
18 71 2401005075 CHARDON Nicolas Bourg en Bresse A.C. Rha 1 6:44:06 0:03:57
19 72 2401005076 CHARPIGNY Hugo Bourg en Bresse A.C. Rha 1 E4 6:44:34 0:04:25
20 23 0521085142 COULON Alexis S.C.O. Dijon Bou 1 6:44



GP DE CHALETTE 2011
Vign_188746_1885108609732_1301900021_2253368_6861013_n_1_
Les coureurs du guidon Chalettois ( DN1 ) doivent se poser encore de nombreuses questions après avoir perdu la course du tour du Gatinais ,épreuve organisée par leur club, ayant réussi, fait exceptionnel à mettre 5 coureurs dans la bonne échappée contre 1 seul qui plus est notre Vincent tout auréolé de sa victoire que toute la région Beaujolaise n’oubliera pas de si tôt.

Résumé de la course :
Après quelques attaques de début de course, c’est au bout d’une quarantaine de kilomètres que l’échappée prend le large avec ses cinq Chalettois et notre Vince se sentant bien seul au milieu de ses coureurs prenant la victoire comme une simple formalité, et avec un public tout acquis à leur cause.
C’était sans compter sur Vincent que rien n’impressionne ces temps ci.
A cinq contre un, ils décident de l’attaquer à tour de rôle , Vince va les chercher les uns après les autre, puis ils insistent encore pensant que ce Caladois de malheurs va bien finir par craquer à force de multiplier les efforts, mais à ce petit jeux certains commencent à montrer leurs limites et c’est alors que Vince décide d’attaquer à son tour et fait exploser le groupe ou seul un Chalettois réussit à s’accrocher dans la roue d’un Vince qui finit les 15 derniers kilomètres sans demander de relais.
Craignant le sprint de ce dernier, Vincent décide dans les 300 derniers mètres de lancer le sprint emmenant le Chalettois qui commence à le dépasser mais sature arrivant à sa hauteur, et dans un dernier coup de rein il laisse le coureur local écœuré à quelque longueurs pour glaner son deuxième bouquet en 8 jours.

Chapeau mister Vincent.

Classement :

1 CANARD Vincent (VC Caladois)
2 FOUCHER Sébastien (Guidon Chalettois)
3 PUUSEPP Martin (Guidon Chalettois)
4 LEBRETON Romain (Guidon Chalettois)
5 PASQUIER Fabien (Guidon Chalettois)
6 LEBRETON Méven (Guidon Chalettois)
7 MARTINEZ Yannick (Creusot Cyclisme)
8 DUGUENET Stéphane (Guidon Chalettois)
9 MORTENSEN Mikkel (Team Bonnat 91)
10 HILLION Alexis (AS Corbeil-Essonnes)
11 GAUDILLAT Antoine (Guidon Chalettois)
12 PIVOIS Yann (Guidon Chalettois)
13 AGOSTINI Christopher (Creusot Cyclisme)
14 LE NEÜN Florian (Team Bonnat 91)
15 CHEREAU Bertrand (CG Orléans Loiret)
16 MARONI Adrien (A.C.B.B)
17 DOMANICO Baptiste (Creusot Cyclisme)
18 DUROUSSEAU Laurent (CC Nogent-sur-Oise)
19 GENEBRIER Nicolas (AC Cusset)
20 ALAZARD Fabien (VC Caladois)
GP SERRA DELORME 2011 LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVE
Vign_serra-delorme0413
Ce dimanche 6 mars 2011 sera à jamais graver dans la mémoire de tous les amoureux du Beaujolais et les fidèles du club. Ce jour là, après 44 ans de disette, un caladois est de nouveau sacré vainqueur du Grand Prix Serra Delorme Commune de Liergues organisé par le VCC . Rappelons que le dernier caladois en date à avoir remporté cette épreuve classée élite nationale et réputée pour les grands noms du cyclisme qu’elle a vu passer n’est autre que Paul Bonnefond. Vincent Canard, époustouflant en ce début de saison, remporte la course et succède ainsi au Lituanien Ramunas Navardauskas.

Résumé de la course :
Dans un début de course intense et mouvementé, porté par des tentatives d’échappées à répétitions, Francis Genetier se retrouve dans une échappée pendant les soixante premiers kilomètres. Puis, une contre-attaque dont fais partis Vincent Canard et Blaise Sonnery revient sur l’échappée composée d’une vingtaine de coureurs maintenant. Dans ce groupe, Martigues décide d’accélérer dans la montée de Cogny et de nombreux coureurs sont lâchés dont Francis : ils ne sont plus que treize. Le VCC est en infériorité numérique puisqu’il n’a que deux coureurs devant contre cinq Martégaux. A un tour et demi de l’arrivée, Goutille (Martigues SC) attaque, Vince bouche le trou et ne tarde pas à contrer. Il laisse Goutille et Durand, un de ses compatriotes, à 5s pendant 1km. Puis dans les douze derniers kilomètres, Canard en grande forme augmente considérablement son avance en roulant à plus de 50km/h. Vince termine en solitaire et passe la ligne d’arrivée sous les applaudissements d’un public venu très nombreux. Goutille et Durand prennent respectivement les 2ème et 3ème places à 1min20 du vainqueur. Notons également la belle 9ème place de Blaise Sonnery présent tout au long de la course.

Classement :
1 CANARD Vincent V.C. Caladois les 152 km en 3h47'04'' (moy. 40,16 km/h)
2 GOUTILLE Christophe Martigues S.C. 0:01:02
3 DURAND Yann Martigues S.C. 0:01:21
4 MIHAYLOV Nikolay A.V.C. Aix en Provence 0:01:25
5 MOREL Nicolas Martigues S.C. 0:01:25
6 VERINI Raphaël Martigues S.C. 0:01:25
7 BOURLOT Pierre V.C. Vaulx-en-Velin 0:01:25
8 MICHAUD Yoann Bourg en Bresse A.C. 0:01:25
9 SONNERY Blaise V.C. Caladois 0:01:25
10 PIGAGLIO Kévin Charvieu-Chavagneux I.C. 0:01:42
11 MALDONADO Anthony Martigues S.C. 0:02:57
12 BRUN Frédéric Charvieu-Chavagneux I.C. 0:02:57
13 LESTAGE Georges E.C. St Etienne Loire 0:02:57
14 BRUN Xavier E.C. St Etienne Loire 0:03:50
15 ROMEDER Alexis CR4C Roanne 0:03:55
16 CIGOLOTTI Damien Charvieu-Chavagneux I.C. 0:03:57
17 DOMANICO Baptiste Creusot Cyclisme 0:06:43
18 BESCOND Jérémy V.C. Vaulx-en-Velin 0:06:43
19 GENTHON Lionel Bourg en Bresse A.C. 0:06:43
20 OLIVIER Benjamin V.C. Caladois 0:06:43

24 IVARS Sébastien V.C. Caladois 0:06:43

Anthony Barle, encore sous l’émotion, a souhaité réagir : « C’est un grand jour pour le VCC qui attendait cette victoire depuis très longtemps. Je suis très fier de mes coureurs et heureux pour Vincent qui le mérite amplement. J’espère que ce sacre va nous lancer dans une bonne dynamique pour gagner d’autres courses tout au long de la saison. Je remercie également tous les partenaires, licenciés, bénévoles et sympathisants du club. » 

MEILLEUR SPORTIF BEAUJOLAIS 2010
Vign_40995_151317634886556_100000249621725_402918_4509343_n_1_
L’année 2011 ne pouvait pas mieux commencer pour le vélo club caladois.
Au moment ou le monde du football décerne le ballon d’or au meilleur joueur du monde, la région Beaujolaise par le concours du Patriote Beaujolais, vient d’élire son sportif de l’année 2010 en la personne de Vincent Canard .
Ce trophée vient récompenser le travail d’un garçon du cru qui joue toujours les premiers rôles et ne laisse personne indifférent tant par son talent que par sa gentillesse, de plus, cela confirme l’importance que la région voue au cyclisme et qui plus est, au vélo club caladois.
Le VCC remercie tous les sympathisants du club qui on permis par cette élection d’apporter à Vincent l’honneur d’être le tout premier vainqueur du meilleur sportif Beaujolais, et aussi d’apporter une certaine reconnaissance au vélo club caladois.

podium:

vainqueur
Vincent Canard 251 voies

2ème Renaud Jaillardon (athlétisme) 213 voies
3ème Frédéric Dufour (aviron) 207 voies


INTERVIEW DE BLAISE SONNERY
Vign_sonnery-blaise_1_
Blaise Sonnery, ancien pro et nouvelle recrue du VCC pour cette saison, a eut l’amabilité de répondre à nos questions lors du match de CFA Villefranche/Louhans Cuisseaux.

Site : On connaît tes qualités de sportif accompli mais en tant que nouvelle recrue, on aimerait rappeler au Caladois ton palmarès ?

Blaise : « J’ai passé trois ans chez les pros où j’ai participé aux Giro 2008 et 2009, au Dauphiné Libéré de 2007, au Tour de Lombardie et Tour de Pologne. J’ai fait 3ème en Malaisie, 8ème au Tour du Daubes et puis après j’ai terminé dans les quinze premières places comme 14ème au Tour de Wallonie et 18ème au Giro d’Oro. J’ai également remporté la 5ème étape de la Ronde de l’Isard en 2006 et le Tour des Pays de Savoie en 2005 en tant qu’amateur. »

Site : Quel est ton profil de cycliste ?

Blaise : « Je suis plutôt grimpeur. »

Site : A quelle période de la saison atteins-tu ton pic de forme ? Et du moment que tu as signé au VCC, tu auras sûrement à cœur de briller sur le prix Serra-Delorme Commune de Liergues, anciennement Mathias-Piston ?

Blaise : « Je préfère le printemps donc je dirais Avril, Mai, Juin.
J’ai fais de belles prestations dans les courses locales printanières. En plus, je suis un peu chauvin donc je préfère les courses dans le coin, près de chez moi donc j’aurais bien évidemment à cœur de faire de bons résultats au Prix Serra-Delorme. »

Site : Avais-tu d’autres propositions de clubs plus huppés ? Et du coup, qu’est-ce qui t’as décidé à signer au VCC ?

Blaise : « Oui mais l’esprit du VCC me plaît et je m’entends bien avec la famille Barle, donc avec eux, j’étais sur de ne pas être déçu. Il n’y a pas eut de choix financier, je voulais simplement retrouver un esprit de famille et me faire plaisir sur le vélo. Je vais pouvoir travailler avec des personnes très plaisantes et j’espère apporter beaucoup au club. »

Site : Que penses-tu de l’équipe première alignée par Anthony en 2011 ?

Blaise : « Je pense que c’est une très bonne équipe avec une super ambiance. Le plan sportif est très intéressant et les caladois se surpassent pour leur équipe et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour ramener de bons résultats. Tout le monde va dans le bon sens, c’est ça qui est plaisant. »

Site : Tu auras une place de leader au sein de l’équipe, comment comptes-tu travailler avec les autres ?

Blaise : « Pour la place de leader, on verra sur le vélo : ça me gène. Je ne suis peut-être pas le plus à même de faire une place mais j’espère que tout le monde y mettra du sien. Le plus important dans le vélo, c’est de gagner. »

Site : Quels sont tes objectifs pour la saison à venir ?

Blaise : « Faire de bons résultats au Grand Prix Delorme-Serra, à Vougy, à Saint-Etienne, au Tour du Beaujolais et au Rhône-Alpes Isère Tour mais surtout au Championnat de France qui est la course la plus médiatisée. »

Site : Comment percevais-tu l’image que dégageait le VCC sur les courses ?

Blaise : « J’ai remarqué tout de suite l’ambiance familiale du VCC. Aussi ce qui m’a plu, c’est le fait que des fois les coureurs ne sont pas d’accord mais ils arrivent toujours à en parler pour faire avancer les choses et garder la bonne ambiance qui règne dans le groupe. »

Site : Qu’est-ce que cela t’as fais de courir parmi l’Elite ? Regrettes-tu ta descente en amateur ? Et espères-tu toujours repasser pro ?

Blaise : « Oui, j’espère repasser pro mais bon c’est pas évident car j’ai déjà quelques années (26 ans). D’autres y sont arrivés alors pourquoi pas moi. Je regrette forcément, car j’aurais pu faire autrement dans certains moments mais ce n’est jamais facile de faire comme on veut.
Le vélo est un beau sport, alors vivre de sa passion il y a pas plus beau métier. »

Site : Comment trouves-tu notre site internet ?

Blaise : « Je ne suis pas trop fan d’internet, j’essaie d’y aller le moins possible. (Rires) Mais en ce qui concerne le site, j’aime bien les photos et les articles. »

                                                                                                                                J.V.


INTERVIEW
pt_32512_129743953710591_100000249621725_283394_985496_n_1
  Après un Rhône-Alpes Isère Tour quelque peu difficile, Serge Barle ( chargé de communication ) et les coureurs ont souhaité s’exprimer en revenant notamment sur l’organisation de la course à étapes.
Rappelons que Vincent Canard, habitué à ce genre d’étapes, Fabien Alazard et Stéphane Sapin, nouveaux sur le circuit, avaient pu terminer le Tour.

Site : Quelles sont tes impressions par rapport à cette nouvelle édition du Rhône-Alpes Isère Tour ?

Serge Barle :" Le Tour a été très difficile pour n’importe quelle équipe en partie à cause des conditions météorologiques déplorables. Toutes les équipes étaient au même niveau, un niveau amateur très élevé. On avait l’équipe pour gagner une étape mais ça a été très dur surtout quand tu vois à la dérive des noms comme Dérangère, Aulas, Bessy. " 

Site : Comment vois-tu l’équipe pour le Tour du Beaujolais ?

Serge Barle : " Je pense qu’ Anthony alignera une bonne équipe où on retrouvera sûrement les coureurs qui ont fini le Rhône-Alpes Isère Tour. Mais, il faut penser à bien récupérer. "

Site : En ayant été une ancienne gloire du cyclisme, que penses-tu des générations de maintenant ?

Serge Barle : " Les jeunes ont plus de contraintes que nous à l’époque, car il faut qu’ils soient plus vigilants et habiles à cause des dos d’ânes, des trottoirs, des véhicules etc…
Le point positif, c’est qu’ils ne manquent de rien niveau équipement et matériel pour courir. Exemple, nous à même moins 10°C, nous n’avions pas de gants.
Je défends les coureurs, car ils prennent des risques de ne pas trouver de travail après le vélo, ce qui n’était pas le cas avant. Et je leur tire mon chapeau, car c’est un sport difficile bien trop visé par « des histoires ». C’est toujours compliqué d’en faire son métier. " 

Site : Alors, qu’est-ce que cela fait de courir avec les pros ?

Stéphane Sapin : " Pour moi, c’est une course comme les autres avec un niveau supérieur. "

Guillaume Arthaud : " C’est une bonne expérience assez dure. La preuve, j’ai encore mal aux jambes. "

Fabien Alazard : " Le niveau est au-dessus. " 

Site : Quelles sont vos impressions pour ce Rhône-Alpes Isère Tour ?

Fabien, Stéphane, Guillaume : " Cela change des courses amateures du fait de la grosse organisation et du niveau plus élevé que d’habitude. Le parcours était dur et il n’y avait pas beaucoup de plat. " 

Vincent Canard : " Le Tour était largement aussi dur que l’an dernier. "


Site : La sécurité à l’air importante, est-ce le cas dans de nombreuses courses ?

Coureurs : " On se sentait vraiment en sécurité grâce au nombre de motards affectés pour les étapes et de l’absence des voitures sur les routes. Les motards restaient longtemps après le passage du peloton pour surveiller les coureurs lâchés, ce qui était bien.
Il faut quand même dire que les courses de première catégorie sont assez bien sécurisées. "

Site : L’ambiance dans l’équipe est-elle toujours aussi bonne ?

Vincent Canard : " Oui, tout le monde s’entend bien et en plus de rester 4 jours ensemble, ça crée des liens. On a pu passer des moments agréables notamment après les courses. "

Site : J’imagine que cela t’a fait plaisir de recevoir le dossard vert ( écologiste ) ?

Guillaume Arthaud : " Oui, c’était sympa. Je ne m’y attendais pas du tout donc c’est une agréable distinction. Cela me fera un souvenir pour mon premier Rhône-Alpes Isère Tour. " 

Site : Pensez-vous pouvoir faire de bons résultats au Tour du Beaujolais ?

Stéphane Sapin : " Je l’espère, ça serait bien pour nous et pour le club. "

Fabien Alazard : " On verra, cela dépendra de la récupération. "

Vincent Canard : " Un tour n’est jamais facile, il va falloir, peut-être, plus se faire mal qu’au Rhône-Alpes Isère Tour. De toute manière, ce sera les même difficultés.
On a le physique pour aller chercher la victoire, à nous de nous méfier du mental. "

                                                                                                                                                          J.V.
INTERVIEW DE SEBASTIEN HOAREAU
pt_sebastien_hoareau
  Après avoir remporté la manche de coupe de France des clubs de DN2, et avant de partir pour le Rhône-Alpes Isère Tour, Sébastien Hoareau a eu la gentillesse de répondre à notre interview pour la plus grande joie des supporters du vcc.

Site: Alors Seb, on peut dire que tous va pour le mieux du monde en ce moment pour toi ?

Seb: "C'est vrai que c'est une très bonne période pour moi et j'aimerais que cette forme dure le plus longtemps possible, car c'est plaisant de faire du vélo dans ces conditions."

Site: La manche de DN2 est-elle ta plus belle victoire ?

Seb: "Oui, cette victoire reste la plus belle,  c'est une course de renommée et parce qu'elle a été remportée grâce à un beau travail d'équipe que j'ai bien finalisé."

Site: Est-ce une consécration pour toi ?

Seb: "Oui cette victoire est une consécration parce que cela fait un moment que je travaille pour l'obtenir et il n'y a pas pire de travailler pour aucun résultat derrière,  on a l'impression de perdre son temps. Et c'est dans ces moments de réussite qu'on dit que le travaille paye."

Site: Es-tu impatient de te frotter aux pros avec le Rhône-Alpes Isère Tour qui arrive ?

Seb: "Oui, je suis impatient d'autant plus que la forme est là. C'est une motivation en plus de prendre le départ,  on se dit que ces gars là vivent du vélo et venir se confronter à eux dans leur propre métier reste très valorisant."

Site: Tu risques d'avoir la pancarte dans les sprints ?

Seb: "Dans un sprint, avoir la pancarte n'est pas gênant,  ça reste un moment tellement aléatoire. Et puis quand un sprinter a la confiance, il ne voit que la ligne devant ses yeus et pas ces concurents."

Site: Beaucoup de cols sont prévus pendant ces 4 jours. On sent que tu passes mieux les bosses, cette année, as-tu travaillé plus dans ce domaine ?

Seb: " C'est sûr qu'on savait que c'était un peu mon point faible, mais du moment que je suis en forme, je me défend pas mal. J'ai pas spécialement plus travaillé dans ce domaine, cependant, je pense que mon programme d'entraînement réalisé par Anthony y est pour quelque chose ainsi que l'assiduité que j'y apporte."

Site: Que penses-tu de l'équipe 1 du vcc pour cette saison 2010 ? Peut-elle faire un bon coup au Rhône-Alpes Isère Tour ?

Seb: "De mon point de vue, c'est l'équipe la plus homogène et la plus forte de ces 3 dernières années, de part son collectif et son entente. De plus, avec l'arrivée de Nicolas du monde pros, ceci nous a donnés encore plus de confiance. Et je pense qu'au Rhône-Alpes Isère Tour, on aura notre place. Reste juste à ramener une belle place et pourquoi pas une victoire d'étape."

Site: Un petit mot sur l'encadrement ?

Seb: " A mon avis, pas mal d'équipes de DN1 n'ont pas l'encadrement que nous avons. On a un sentiment familiale qui se dégage chaque week-end et on se sent à l'aise. On peut le voir sur une victoire comme à Arbent, on avait l'impression que toute l'équipe avait gagné et que l'émotion était partagée."

Site: Ca va être ta troisième saison au vcc. On te sent, avec ta compagne Anne-Sophie, bien investits dans la vie du club. Qu'est- ce qui te plaît au caladois ?

Seb: "C'est sûr que cette ambiance familiale prime au vcc et c'est ce qui est envoûtant. On s'investit sans sans rendre compte tellement qu'on y est à l'aise."

Site: Que penses-tu du site internet et que pourrait-on améliorer ?

Seb: "Le site est super bien fait et toujours à jour, ce qui est plaisant. Ce que je conseillerai, c'est de mettre des liens via les courses ( quand c'est possible ) pour que les personnes intéressées puissent s'informer avant la compétition."

Site: Une phrase en créole pour finir ?

Seb: "Mi remercie toute l'equipe car néna un bon l'ambiance entre nou, et surtout le staff qui chouchoute a nou. Et un plu gros remerciement pou anthony ke la toujours etai derrier mwin, et mi espere ke nou va continué com ca !!!!!"
                                                                                                                          
                                                                                                                                                               J.V.
COUP DE MAITRE DES CALADOIS !
pt_get_1

  On se souviendra de la manche des clubs de DN2 2010 à Arbent ! Avec une belle démonstration d’équipe et un excellent Sébastien Hoareau, le vcc domine l’épreuve et fini par s’imposer.

Tout au long d’une course pluvieuse, les caladois chanceux ont pu éviter les nombreuses chutes survenues, pour la plupart, dans les premiers kilomètres au rythme soutenu, mais aussi de multiples crevaisons ayant pénalisées un circuit de plus en plus animé au fil des minutes.
Aux environs de Jasseron, une échappée de 7 coureurs prend le large, en compagnie d’un Vince de compétition étant dans tous les bons coups de l’épreuve. A la suite de cela, des coureurs reviennent sur la tête, notamment Sébastien Hoareau. Ils sont désormais 12.
Puis, peu de temps après, l’ex caladois, Rocchi (BAC) intègre le groupe de tête pendant que d’autres craquent. Ils ne sont plus que 4 à 10 km de l’arrivé, parmi eux, nos 2 caladois et 2 Bressans (Rocchi et Michaud). Un duel des plus poignant se met alors en place. Vincent Canard, au vue d’un effort considérable, roule à bloc pour empêcher toute tentative d’attaque des coureurs du BAC et pour emmener notre sprinter maison à la victoire finale. Le dévouement de Vincent porte ses fruits et Sébastien Hoareau l’emporte devant les deux Bressans. Juste derrière, on retrouve Vincent à la 4ème place.
Félicitations aux caladois !

Classement :
1 HOAREAU Sébastien VELO CLUB CALADOIS les 133.4 km en 3h18'07" (moy. 39,37 km/h)
2 ROCCHI Raphaël BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME 00:00:00
3 MICHAUD Yoann BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME 00:00:00
4 CANARD Vincent VELO CLUB CALADOIS 00:00:06
5 REIMHERR Stéphane U.S MONTAUBAN 82 00:00:55
6 HORGAN Sam SPRINTER CLUB DE NICE 00:00:55
7 RULLIERE Melvin CHARVIEU CHAVAGNEUX I.C. 00:00:55
8 PERILLAUD David CA CASTELSARRASIN 00:00:55
9 DURAND Yann MARTIGUES SC 00:01:39
10 BENOIT Ludovic GRENOBLE CLUB METROPOLE 00:02:01
11 GENTHON Lionel BOURG EN BRESSE AIN CYCLISME 00:02:01
12 LAVIEU Antoine SPRINTER CLUB DE NICE 00:02:01
13 NAIBO Carl U.S MONTAUBAN 82 00:02:01
14 MESPOULEDE Jean CYCLO CLUB MARMANDE 47 00:02:01
15 PIGAGLIO Kévin CHARVIEU CHAVAGNEUX I.C. 00:02:01
16 ALBARET Damien MARTIGUES SC 00:02:01
17 IVARS Sébastien CHARVIEU CHAVAGNEUX I.C. 00:02:01
18 MOUCHERAUD Paul CHARVIEU CHAVAGNEUX I.C. 00:02:01
19 SOUBES Yohan CYCLO CLUB PERIGUEUX DORDOGNE 00:02:01
20 HARTMANN Nicolas VELO CLUB CALADOIS 00:02:01

Franck Laffaire, qui avait eu une fracture, se fait enlever, mercredi matin, la plaque et les vices de sa clavicule. Selon son médecin, la cause de ses soucis au genou est peut-être liée à son problème claviculaire.
Il ne peut donc pas encore participer à des courses mais il espère pouvoir recourir mi-juin.
Nous lui apportons notre soutien et lui souhaitons un bon rétablissement.

SEBASTIEN SUR LE PODIUM
pt_arbent_bourg_en_bresse_arbent_gd_prix_cycliste_des_municipalites_016
PRIX DE CHAUFFAILLES
pt_25151_111364698883965_100000313076506_163048_6978974_n_1

L'arrivée triomphante de  Geoffray Bessy

PRIX DE CHAUFFAILLES
pt_pict1779

Le triplé Caladois

INTEVIEW DE VINCENT CANARD
Vign_vince

  Vincent Canard, coureur depuis maintenant quatre saisons sous les couleurs caladoises, a eu la gentillesse de répondre à nos questions en étant le plus sincère possible.

Site : Comment trouves-tu le groupe cette saison ? Quels sont ses points forts ?

Vincent : « Ce groupe me plaît et je pense qu’on fera de belles choses.
L’équipe première, cette année, a été quasiment entièrement renouvelée et je pense que ça va apporter une nouvelle dynamique au club.
Sportivement, je trouve le groupe assez homogène, ce sera un atout majeur en course. »

Site : Est-ce que ton vélo ainsi que le matériel fourni par le vcc te conviens et pourquoi?

Vincent : « Oui, comme d'habitude les dirigeants du vcc font tout pour nous mettre dans les meilleurs dispositions pour courir.
Nous avons nos vélos de contrat depuis mi-janvier. Le vélo est très rigide et léger, des qualités indispensables pour courir. »

Site : Quels sont tes objectifs pour cette saison?

Vincent : « Pour cette saison ma priorité c'est de retrouver du plaisir en course; la fin de saison dernière a été difficile pour moi donc je veux repartir du bon pied.
Je n'ai pas vraiment préparé le début de saison, j'espère arriver en pleine forme en Avril/Mai avec des courses qui me plaisent vraiment (Vougy, le Nord Isère, le tour du Beaujolais, ...).
Et cette année je vais tout faire pour éviter mon coup de moins bien habituel durant le mois de Juillet. »

Site : Quels souvenirs gardes-tu des saisons passées avec le vcc?

Vincent : « Des souvenirs, il commence à y en avoir pas mal vu que je commence ma 4ème saison sous les couleurs caladoise.
Il y a les souvenirs sur le plan sportif qui sont importants pour moi comme le tour du Pilat en 2008 ou les tours du beaujolais 2008 et 2009.
Mais je dois avouer que c'est aussi le souvenir de l'évolution de tout un club qui en 2007 partait avec quelques coureurs en 2ème catégorie et qui aujourd'hui fait parti des clubs incontournables du comité Rhône Alpes. »

Site : As-tu d'autres passions, loisirs en dehors du vélo?

Vincent : « Le vélo est très prenant en temps et en énergie et c'est vrai que j'ai du mettre de coté pas mal de choses depuis que je fait du vélo à ce niveau.
Mais je reste toujours attaché au milieu viticole. Mes parents sont viticulteurs et j'ai moi même fait mes études dans ce domaine. Je suis donc toujours passionné de vigne et de vin. Même si pour la dégustation c'est plutôt hors saison. »

Site : Si tu n'avais pas fait de vélo, dans quel autre sport tu te serais vu?

Vincent : « Je fais du vélo depuis 2005 seulement et avant je ne faisais pas de sport en particulier. Mais j'aimes bien la course à pied, la natation ou encore le ski. »

Site : Comment gère-tu ton métier ainsi que tes heures d'entraînement?

Vincent : « Je travail 20h par semaine, en général tous le matins du lundi au vendredi. Et j'ai donc tous mes après midi pour me consacrer au vélo.
De ce côté là je dois avouer que j'ai beaucoup de chance car mon employeur me laisse assez libre dans la gestion de mes horaires de travail. »

Site : Pour finir, As-tu toujours l'ambition et la volonté de passer professionnel?

Vincent : «A 24 ans, je pense que c’est un peu tard pour passer pro même si certains passent plus vieux. Donc passer professionnel n’est pas ma priorité mais par contre j’ai la volonté de donner le meilleur de moi-même car je ne pense pas encore avoir atteint mon meilleur niveau. » 

                                                                                                                                                                     J.V

Créer un site avec WebSelf